In hydroélectricité, Rénovation d'installation

Cet été, Mécamont-Hydro a mené un chantier sur la centrale de Nouaux appartenant au Groupement d’Exploitation Hydraulique EDF d’Arrens-Marsous dans les Hautes-Pyrénées. Il s’agissait de procéder au renforcement de la conduite forcée de décharge qui était endommagée.

Située dans un bâtiment rénové en 1948 par EDF, la centrale est basée sur le gave d’Arrens.
La conduite de décharge longue de 675 mètres sur laquelle portaient les travaux permet de vider le trop-plein du bassin de Sansou jusqu’au canal de fuite de l’usine ou à vidanger le canal. Elle sert aussi à évacuer, lors des vidanges, tous les cailloux et l’eau contenus dans le bassin. Un contrôle a permis de constater qu’elle était dégradée dans sa partie aval avec des impacts de cailloux et une usure constatée sur la conduite impliquant des pertes d’épaisseur à certains endroits.

L’intervention qui s’est réalisée pendant les mois d’août et septembre 2017, a consisté à renforcer le coude de la conduite d’un diamètre de 1 mètre sur une longueur de plus de 7,5 mètres avec un blindage acier de 6 mm d’épaisseur. La zone de travail, inclinée pour sa plus grande partie à 45°, était située à 30 mètres de l’exutoire depuis lequel se faisait l’accès. Une caméra avait été installée à l’intérieur de la conduite avec un écran de contrôle à l’extérieur afin de surveiller les travaux et d’assurer la sécurité du personnel.

Des outils spécialement créés pour les interventions

La prise de mesure pour le calibrage des tôles et leur positionnement a été effectuée à l’aide d’instruments spécialement développés pour le chantier. De même, l’entreprise a conçu un skateboard afin de faciliter la progression dans la conduite.

C’est, en effet, un des avantages de Mécamont-Hydro, lors de ses prestations, que de pouvoir s’adapter à tous types de situations. Grâce à son bureau d’études et son atelier (chaudronnerie, usinage, mécanique, traitement de surface), l’entreprise peut concevoir et fabriquer les outils qui permettront de réaliser au mieux l’intervention.

Les tôles fabriquées par un sous-traitant ont ensuite été livrées sur site et ajustées au diamètre de la conduite par Mécamont-Hydro qui a mobilisé pour ce faire un chef de chantier et deux soudeurs qualifiés. Une  entreprise agréée a procédé à un contrôle par magnétoscopie des premières passes et des passes de finition de toutes les soudures.

Entre chef de chantier, soudeurs, chargés d’affaires et membres du bureau d’études, ce ne sont pas moins de 9 personnes de Mécamont-Hydro qui ont été mobilisées sur ce chantier.

Contact pour ce chantier :

Aurélie FILLON  |  Affaires Industrie
aurelie.fillon@mecamont.com
P : +33 (0)6 87 36 57 49  |  T : +33 (0)5 62 40 77 00

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

Funiculaire et le Sacré-Coeur de Montmartre