In industrie, ressources humaines

A l’occasion de la Semaine de l’Industrie qui s’est déroulée sur toute la France du 26 mars au 1er avril 2018, près de 80 personnes ont pu visiter notre entreprise et se faire une idée des métiers qui y sont exercés.

Semaine de l'Industrie chez Mécamont Hydro à Lannemezan dans les Hautes-Pyrénées

Accompagnés par des techniciens de Mécamont Hydro, les élèves du lycée Victor Duruy de Bagnères-de-Bigorre et du lycée Marie Curie de Tarbes, les étudiants de l’IUT génie mécanique et productique de Tarbes ainsi que des demandeurs d’emploi ont parcouru les différents ateliers de l’entreprise et ont pu se rendre compte de la diversité des activités qui y sont menées.

Bureau d’études, ateliers de chaudronnerie et de mécanique générale, magasin, atelier de peinture et de métrologie … n’ont plus de secrets pour eux … ou presque …

Gageons que nous retrouverons certains d’entre-eux, dans quelques années,  lors de stages en entreprise.

Les élèves du lycée Victor Duruy lors de la Semaine de l'industrie chez Mecamont Hydro à Lannemezan

Les élèves du lycée Victor Duruy écoutent attentivement Jean-Paul Lorentz, animateur sécurité et Olivier Hérault, technicien de maintenance industrielle

Les élèves de l'IUT GMP lors de la Semaine de l'industrie chez Mecamont Hydro à Lannemezan

Les étudiants de DUT de Génie Mécanique et Productique avec Henri Maylin du secteur usinage.

Les étudiants de l'IUT GMP de Tarbes lors de la Semaine de l'industrie chez Mecamont Hydro à Lannemezan

Damien Tissier, chef de projet pour un chantier blondin en Ariège en détaille les étapes devant les étudiant du DUT-GMP de Tarbes

Une semaine consacrée à une industrie qui a été par le passé bien décriée …

La huitième édition de la Semaine de l’Industrie pilotée dans notre département par la Chambre de Commerce et d’Industrie Tarbes Hautes-Pyrénées, a pour objectif de renforcer l’attractivité du secteur de l’industrie et de ses métiers, particulièrement auprès des jeunes et des demandeurs d’emploi, grâce aux événements organisés sur tout le territoire.
La Semaine de l’industrie permet :

  • de découvrir l’industrie et ses métiers ;
  • de rencontrer les hommes et les femmes de l’industrie ;
  • de voir comment sont conçus et fonctionnent les sites industriels du 21e siècle.

Depuis plusieurs années, conscient de son rôle en la matière, Mécamont Hydro et ses salariés s’associent volontiers à cet événement. Il s’inscrit dans une politique affirmée d’ouverture de l’entreprise illustrée par l’accueil de stagiaires (une vingtaine chaque année) et d’apprentis (Bac Pro, BTS, licence Pro et ingénieur) avec une volonté de recruter local lorsque cela est possible.

Profitons de cette Semaine de l’Industrie pour rappeler les métiers exercés dans l’entreprise ainsi que ses axes de recrutement :

Mécamont Hydro opère principalement dans 4 secteurs :

  • la maintenance industrielle ;
  • l’hydroélectricité ;
  • les remontées mécaniques en stations de ski et transports par câble urbains ;
  • les remontées de chantier (blondins).

Un bureau d’étude /recherche et développement intervient de façon transversale sur l’ensemble des secteurs précités et également sur un secteur en plein devenir : celui des câbles de haute performance pour lesquels un banc d’essai sera bientôt opérationnel sur le site.

Expertise et autonomie recherchées

En 5 ans, 20 nouveaux emplois devraient être pourvus, principalement des chefs de chantier, conducteurs de travaux et des techniciens expérimentés en mécanique ainsi que des ingénieurs et étudiants d’IUT ou BTS pour le bureau d’études. C’est avant tout l’expertise qui sera recherchée lors des phases de recrutement. Un savoir-faire qui pourra être également acquis dans l’entreprise vu la spécificité des métiers et l’évolution des activités exercées.
A cet effet, près de 5% de la masse salariale de Mécamont Hydro est consacré à la formation continue. Ce sont surtout des modules techniques ou des modules liés à la sécurité, qui donnent lieu à de nombreuses habilitations et autorisations, indispensables pour intervenir chez nos donneurs d’ordre.

Une grande partie des chantiers se déroulant à l’extérieur et souvent loin de Lannemezan, le personnel recruté devra être autonome. Les stages en entreprise ou les missions d’intérim seront autant d’occasions pour mettre en valeur les qualités techniques et humaines des postulants, indispensables pour toute collaboration éventuelle.

Précisons enfin que grâce à son bureau d’études, son atelier d’usinage et la diversification de ses activités, l’entreprise peut également travailler l’hiver même lorsque ses chantiers se situent en montagne. De ce fait, elle est moins soumise que d’autres à la saisonnalité des emplois et donc au turn-over. Ce qui lui assure une certaine stabilité en matière de ressources humaines. Une dimension qui se fait rare par les temps qui courent ….

 

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

borne de recharge pour VAE (Vélo à Assistance Electrique)