Mécamont-Hydro participe à la mise en place du premier téléphérique urbain français à Brest

Mercredi 17 août, la première cabine du téléphérique urbain de Brest a été installée comme le rapportent de nombreux médias.
La seconde cabine devrait suivre cette semaine avant la mise en service du téléphérique prévue pour fin octobre.
Mécamont-Hydro a installé le premier téléphérique urbain en France.

Intégrée au réseau de transport urbain de la métropole de Brest, la liaison d’une longueur de 460 m permettra aux habitants de franchir, en 3 minutes, la rivière Penfeld qui coupe la ville en deux. Surplombant la rade à près de 70 mètres de haut, le téléphérique, du constructeur BMF, permettra de relier le centre ville aux ateliers des Capucins, et soulagera le trafic sur les deux ponts existants. Chaque cabine pourra embarquer jusqu’à 60 passagers, soit la possibilité de transporter 1220 personnes par heure sur le parcours.

Voir le reportage de France 3 sur les tests de la cabine

Brest (29) : la première cabine du téléphérique installée avec succès

Ce projet est réalisé par Bouygues Construction et Bartholet Maschinenbau AG, groupe suisse spécialisé dans les remontées mécaniques.
Mécamont-Hydro et Tec Câbles ont participé aux opérations de montage de la machinerie, des appuis des câbles sur les pylônes, ainsi que de déroulage et la mise en tension des câbles porteurs et tracteurs. Prouesse technique : déroulage de câbles porteurs en semi-tension équipés de fibres optiques. L’opération à mobilisé 12 personnes des deux entreprises pendant tout le mois de juillet.
La loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte donne une place importante au développement des transports propres et prévoit de faciliter les projets de transport urbain par câble*. Cela devrait permettre la réalisation d’autres projets en France dont ceux de Créteil, Toulouse et Orléans.

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search