In Chantiers Transports par câble, Recherche & Développement
Téléphérique urbain de Brest / Mise en oeuvre des câbles et montage téléphérique par Mécamont Hydro

Téléphérique de Brest / Mise en oeuvre des câbles et montage téléphérique par Mécamont Hydro

Le marché actuel des transports urbains à câble, téléphériques ou télécabines, est en pleine expansion, et plusieurs projets voient le jour en France et dans le monde

Comparativement aux autre moyens plus traditionnels, le transport à câble a de nombreux atouts :

  • Faible coût d’investissement et d’exploitation
  • Très faibles émissions de CO2 par passager
  • Faible emprise au sol et forte capacité à s’affranchir des particularités géographiques (dénivelé, densité au sol, rivière, périphérique, etc.)

Le câble est un élément stratégique de ces installations.

Depuis le 29 juillet 2016 le projet « Lutèce » (Liaison Urbaine de Transport Electrique par Câbles Epissurés) est lancé, avec le soutien de Bpifrance via le FUI (Fond Unique Interministériel) et la région Occitanie.

Entreprises partenaires du projet Lutèce

« Lutèce » est porté par un consortium de 6 entités : Tec Câbles, ArcelorMittal, l’ICAM, Orme, ELBI et Mécamont Hydro qui en est le pilote. Le pôle de compétitivité LUTB (Rhône-Alpes), spécialisé dans les transports urbains, a labélisé le projet et Aerospace Valley (Occitanie) l’a co-labélisé.

Ce projet a pour but d’apporter des « solutions câbles » d’excellence française dans la fourniture, l’installation, l’exploitation et la maintenance des câbles de haute performance (HP) sur le marché Européen et International du transport urbain par câbles. Pour ce faire, un centre de recherche et d’innovation sur les câbles acier haute performance va être installé dans les locaux de Mécamont Hydro à Lannemezan (65). Un banc d’essai à l’échelle industrielle est en cours de développement qui permettra de caractériser la durée de vie des câbles acier innovants et valider de nouveaux procédés et matériaux pour la réalisation des épissures. De nouveaux treuils de déroulage en tension sont également au programme, ils permettront des mises en œuvre sécurisées, rapides, avec traçabilité et assurant l’intégrité de ces nouveaux câbles.

Le budget global de ce projet porte sur 5 millions d’euros et une création de 30 emplois à 8 ans.

 

Pôles de compétitivité qui labellisent Lutèce et les cofinanceurs institutionnels

La Région Occitanie  et Bpifrance cofinancent le projet Lutèce

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

Funiculaire et le Sacré-Coeur de Montmartre