In Travaux en hauteur et accès difficile, vie de l'entreprise

A l’invitation du réseau associatif Initiatives Pyrénées, une vingtaine de personnes se trouvaient réunies en cette soirée du 5 avril 2018 dans l’enceinte de notre entreprise et plus exactement aux abords du château d’eau qui jouxte les bâtiments. A cela deux raisons principales : découvrir pour ceux qui ne la connaissait pas l’activité de Face Verticale récemment intégrée au groupe Mécamont Hydro et officialiser subvention et prêt d’honneur qui lui étaient accordés par les réseaux d’appui aux entrepreneurs.

 

signature de la convention

De gauche à droite, Hervé Blanchard – PDG de Mécamont Hydro, Monique Tisserand – présidente du Comité d’agrément Initiatives Pyrénées, Joël Gaillard – directeur de Face Verticale,  Christian Caussidery directeur d’Une Rivière, Un Territoire – Vallées des Pyrénées et Marie-Laure Néaume – directrice d’Initiatives Pyrénées.

Face Verticale, auparavant domiciliée en Haute-Garonne, est, comme son nom le laisse deviner, spécialisée dans le domaine des travaux en accès difficile. Composée de 4 collaborateurs, elle dispense du conseil, de la formation, analyse les risques préalablement à l’intervention ou bien opère directement en situation. Depuis bientôt trois mois, elle a rejoint notre groupe tant sur le plan géographique qu’actionnarial. Une étape importante dans le développement de notre société car nombreuses sont les synergies qui vont être amenées à se développer entre nos structures respectives.

Un château d’eau désaffecté, terrain d’exercice pour Face Verticale

C’est donc par une visite de l’ancien château d’eau qu’a débuté la visite commentée par le patron de Face Verticale, Joël Gaillard. L’infrastructure qui servait de réserve d’eau pour la sécurité de l’activité de coulée de l’ancienne fonderie d’aluminium, trouve là une nouvelle vie en étant dorénavant reconvertie en centre d’exercice pour les cordistes. D’une hauteur totale de 40 mètres, la tour servira à la fois en extérieur mais également à l’intérieur grâce au mât qui y a été installé et qui permettra de simuler des travaux en hauteur avec des mises en situation réelles. Notre PDG, Hervé Blanchard, en a profité pour rappeler combien la sécurité était importante pour le groupe et intégrée à la culture d’entreprise. D’ailleurs l’ensemble du personnel de l’entreprise, encadré par Face Verticale, est invité à venir suivre la formation, même si son activité professionnelle n’est pas directement concernée par les travaux en hauteur. Ce souci permanent de la sécurité se manifeste dans toutes les étapes des projets, de la conception en bureau d’études jusqu’au montage des installations, ceci afin de réduire au maximum les risques.

Des formations qui s’enchaînent

Si la soirée était destinée à officialiser les aides apportées par les financeurs, Face Verticale n’a pas attendu cela pour commencer à oeuvrer. Depuis le 28 février une à deux formations sont organisées par semaine et à partir du 1er juin, c’est un module CQP1 (Certificat de Qualification Professionnelle niveau 1) de 5 semaines  et concernant 6 stagiaires (dont 4 employés de Mécamont Hydro) qui va avoir lieu sur site. Par ailleurs, outre les formations d’habilitation dispensées pour une situation de travail particulière, Face Verticale instruit un dossier afin d’être agréé en tant qu’organisme de formation certifié auprès de DPMC (association Développement et Promotion des Métiers sur Cordes).
Après cette présentation terrain, les participants étaient invités à rejoindre les locaux de Face Verticale dans un bâtiment du site fraîchement rénové.

Les réseaux d’aide aux entrepreneurs en appui

C’est dans la salle de réunion munie de tables (mais pas encore de chaises) qu’ont été signées les conventions de prêt d’honneur de 20 000 euros accordés à Face Verticale par Initiatives Pyrénées, une structure d’ingéniérie financière, membre d’Initiative France, qui accompagne les créateurs d’entreprises en renforçant leurs fonds propres. Initiatives Pyrénées était représenté par Monique Tisserand, présidente du Comité d’agrément et par Marie-Laure Néaume, sa directrice accompagnés des bénévoles et entrepreneurs lauréats de l’association.
A cette somme s’est ajoutée la subvention de 3000 euros versée par « Une Rivière, Un Territoire – Vallées des Pyrénées » et son directeur Christian Caussidery, une agence EDF dédiée au développement économique du territoire.
Une association entre Mécamont Hydro et Face Verticale qui bénéficie donc de l’effet réseau et dont la greffe se présente sous les meilleurs auspices.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

levage du câble porteur du téléphérique de brest par une équipe de Mécamont Hydro