In hydroélectricité, Rénovation d'installation

La conduite forcée de la centrale EDF de Guchen sise en vallée d’Aure (Hautes-Pyrénées) est exposée en permanence au soleil. Cette exposition génère des contraintes thermiques importantes sur le coude supérieur de la conduite ce qui limite fortement les possibilité de vidange de l’ouvrage pour maintenance lors des périodes d’étiage. Afin de remédier à ce problème, un remplacement du coude supérieur était nécessaire, opération à laquelle s’est attelé MECAMONT HYDRO.

remplacement du tronçon de la conduite forcée de Guchen par MECAMONT HYDRO - hydroélectricité

Mise en place du nouveau tronçon de la conduite forcée

Après appel d’offres lancé par EDF, notre entreprise qui intervient régulièrement dans le domaine de l’hydroélectricité (1), a été mandatée pour réaliser les travaux de remplacement du tronçon endommagé de la conduite. Ce nouvel élément de 3 mètres de long a été fabriqué en acier à haute limite élastique S460 (2) capable de supporter des hautes températures sans se déformer lors des vidanges en période d’étiage. Nous y avons incorporé un trou d’homme qui n’existait pas sur l’ancienne portion et qui permet l’accès à l’intérieur de la conduite. Il a été conçu et dimensionné par notre bureau d’études selon les normes en vigueur.

Les études du tronçon ont été également réalisées par notre bureau d’études ainsi que les outillages permettant d’intervenir sur site.
Le mode opératoire retenu comportait la mise en place d’un portique de manutention ad hoc, fixé sur la pilette (3) positionnée au droit du coude à remplacer. Ce portique a permis l’évacuation par héliportage de la pièce déposée, la mise à la longueur et le positionnement du nouveau coude.

Le point clé de ce chantier qui s’est déroulé pendant le mois d’octobre a été l’anticipation de la dilatation de la conduite par le contrôle de sa température.

Aussi, les opérations de déclavage et de clavage (4) ont été effectuées à des températures identiques (environ 10°).

Afin de respecter nos engagements de planning, un poste de nuit a du être réalisé pour le clavage afin de trouver des températures approchant 10°. Les soudures délicates sur cet acier à haute limite élastique et dans une conduite dont le diamètre n’est que de 700mm ont été réalisées par 2 soudeurs qualifiés de MECAMONT HYDRO supervisé par un chef de chantier expérimenté.

Notre entreprise montre ainsi sa capacité d’adaptation à la fois par les modes opératoires mis en oeuvre, par la fabrication d’outillages spécifiques au chantier ainsi que par le respect des délais et l’intégration des contraintes techniques.

Contact : Benjamin Castanié – Ingénieur d’affaire – installations hydroélectriques – MECAMONT HYDRO

Tel : 06 88 63 74 75 – Mail : benjamin.castanie@mecamont.com

 

(1) Voir, par exemple, ce chantier réalisé en Val d’Azun pour le compte d’EDF

(2) limite élastique S460 : qui supporte une force de 460 Newton au mm2

(3) Pilette : support en béton sur lequel s’appuie la conduite

(4) Clavage / déclavage : solidarisation/ désolidarisation des deux éléments de la conduite

 

 

Contexte d’intervention

La centrale hydroélectrique de Guchen basée en vallée d’Aure (65) fait partie du groupement d’usines EDF des Nestes.

La centrale, qui fonctionne au fil de l’eau, turbine les eaux du Lavedan.  Elle est alimentée par 3 prises d’eau : Le bassin de Lurgues (prise d’eau principale) sur le Lavedan ainsi que les prises d’eau de Castet et Lapeyrie au dessus d’Aulon. L’eau est acheminée à l’usine par l’intermédiaire d’une galerie de 4,5km et d’une conduite forcée d’une longueur de 1022m et de 0.70m de diamètre qui a été mise en service en 1945.
La hauteur de chute totale est de 520m pour un débit turbiné par 2 groupes de production (turbines Pelton) qui fournissent une puissance de 5,4 MW.

Recommended Posts

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

Blondin concu, élaboré et mis en place par MECAMONT HYDRO pour la centrale EDF de Sabart en Ariège